MENU

LA CENI convoque l’électorat et ouvre les Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures (BRTC)



Conformément au calendrier électoral publié le 5 novembre 2017, la Commission Electorale Nationale Indépendante par l’entremise de son Président, Corneille NANGAA YOBELUO, a procédé, ce samedi 23 juin 2018, en présence de tous les membres de l’Assemblée plénière en la salle Apollinaire MALUMALU, à la convocation de l'électorat pour les scrutins combinés directs élections présidentielle, législatives nationales et à l'ouverture des BRTC provinciales du 23 décembre 2018.

« Ce jour marque pour ceux qui doutent encore de la tenue des élections en RDC, une étape importante qui balise davantage le chemin qui conduit inexorablement vers la tenue des scrutins. La date du 23 juin 2018 sera désormais gravée en lettre d'or dans les annales des élections en RDC », a souligné d’entrée Son Excellence le Président de la CENI.

Le mot de Corneille NANGAA YOBELUO a été précédé par la lecture par le Rapporteur de la CENI, Jean Pierre KALAMBA MULUMBA N’GALULA, de la décision N°018 portant convocation de l’électorat et ouverture des Bureaux de Réception et de Traitement des Candidatures (BRTC) pour l’inscription des candidats aux élections présidentielle, législatives nationales et provinciales.

Cette décision annonce la convocation de l’électorat pour les élections du 23 décembre 2018 (Article 1). Elle regroupe les électeurs au sein des circonscriptions (Article 2). Elle fixe les périodes de réception des candidatures (Article 3). Et enfin, la décision N°18 précise que les candidatures sont déposées dans les BRTC situés dans les locaux des antennes de la CENI, pour la députation provinciale et nationale et, au siège de la CENI, pour la candidature à la présidentielle.

Le 24 juin 2018, la CENI ouvre 171 BRTC pour la députation provinciale, 169 BRTC pour la députation nationale et 1 BRTC pour la présidentielle. Tous ces BRTC sont ouverts au public tous les jours de 08h00 à 16h30, heure locale

Les activités du BRTC seront entre autres : retrait des formulaires ; dépôt, réception, traitement et enregistrement des candidatures.

Les activités du BRTC seront suivies de :

  • ajout, retrait et substitution de candidatures (5 jours);
  • publication de la liste par le Bureau de la CENI ;
  • contentieux des candidatures auprès des juridictions compétentes ;
  •  et enfin, publication par la CENI de la liste définitive des candidats

S’adressant aux candidats et à tous les électeurs, Corneille NANGAA YOBELUO a martelé que

« les infrastructures de la CENI sont inviolables. Le dépôt des candidatures n'est pas à confondre avec la campagne électorale qui, elle, est bien réglementée et interviendra au mois de novembre conformément au calendrier électoral. La CENI ne toléra jamais la présence de vos militants devant les BRTC, limite acceptable 200m ».

Pour ceux qui ont perdu leurs cartes d’électeurs, la délivrance du duplicata sera faite au niveau des antennes de la CENI sans que cela ne perturbe la réception des candidatures.

Autre annonce du Président de la CENI, c’est la confirmation du remboursement intégralement par le Ministère des finances via la Direction Générale des Recettes  Administratives, Juridiques, Domaniales et des Participations (DGRAD). Quant à l'inscription des candidatures pour les élections de 2018, la caution électorale est à payer conformément à la nouvelle loi électorale (loi n 17/013 du 23 décembre 2017).

Corneille NANGAA YOBELUO a terminé son mot en saluant l'appui dont a toujours bénéficié la CENI/RDC aussi bien du peuple congolais, du parlement, du gouvernement de la République, de toutes les institutions de la RDC, du Forum des Commissions Électorales de la SADC que de leurs états respectifs, de la MONUSCO et autres partenaires nationaux et internationaux dont la société civile.