MENU

La CENI encourage l’initiation des élèves de l’Institut Notre Dame de FATIMA au jeu démocratique par le vote de leur commandant



La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a assisté ce vendredi 06 octobre 2017 au vote du commandant des élèves de l’Institut Notre Dame de Fatima dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

Le vote du commandant des élèves de l’Institut Notre Dame de FATIMA a permis à près de 500 élèves de deux vacations de vivre l’ambiance électorale dans le milieu scolaire. Pour ce scrutin, deux candidats étaient en lice : Mademoiselle TSHIKA MBAYI Bénédicte et Monsieur TABARO KAKIEZA Crispin, tous deux de 5ème année des Humanités.

Après avoir montré l’Isoloir et l’urne mis à la disposition de cet établissement scolaire par la CENI, Monsieur Christophe MAPANGA, Préfet des études, a expliqué la procédure de vote, avant d’inviter chaque élève régulièrement inscrit (votant) à procéder au choix en passant par l’isoloir suivi du dépôt du bulletin de vote dans l’urne prévue pour la circonstance.

En outre, le Préfet des études a rappelé à tous les électeurs (élèves) que la campagne électorale étant terminée la veille, il ne sera plus toléré de voir les affiches et autres supports utilisés par les candidats lors de la campagne entre les mains des élèves.

La Liste des élèves faisant office de liste électorale a permis de vérifier si les élèves votant sont régulièrement inscrits et donc électeurs remplissant les conditions. Pour la circonstance, quelques enseignants ont joué le rôle des Membres de Bureau de Vote et de Dépouillement (MBVD)

Notons que chaque candidat a choisi librement ses témoins pour surveiller le déroulement des opérations de vote. Quelques agents de la CENI, du Cabinet de Monsieur Jean Baptiste NDUNDU, membre de l’Assemblée plénière en charge du cadre de concertation ‘’Jeunes et élections’’ ont assisté aux opérations de vote et de dépouillement en tant qu’observateurs électoraux. Leur mission était de suivre la régularité des opérations.

Les opérations de vote ont débuté à 10h45. Les témoins de chaque candidat ont été les premiers à voter. Ils ont été suivis par les deux candidats, puis de tous les élèves présents. Après s’être identifié sur la liste de l’école (liste électorale), chaque élève votant a retiré son bulletin de vote et s’est dirigé vers l’isoloir pour faire son choix avant de déposer son bulletin dans l’urne. A l’issue du vote, le bureau de vote s’est directement transformé en bureau de dépouillement.

Après comptage, l’élève TABORA KAKIEZA Crispin a obtenu 237 suffrages valablement exprimés sur les 433 votants et l’élève TSHIKA MBAYI Bénédicte 179 voix. 17 bulletins ont été déclarés nuls. C’est ainsi que le Président du Bureau de vote a déclaré vainqueur l’élève TABORA KAKIEZA Crispin. Son adversaire était fair play et a accepté le résultat de vote. C’était la fête à l’institut après cet exercice démocratique.

exercice de vote du commandant dans les écoles de notre pays est une simulation et une préparation de la jeunesse à s’imprégner des réalités et pratiques du jeu démocratique durant les prochaines élections dans notre pays, a reconnu le Directeur des études, Monsieur Jean Marie Elie KAMANGA. Et surtout que les pré majeurs d’aujourd’hui, participeront aux prochains scrutins lorsqu’ils atteindront 18 ans. Le Directeur des études de l’Institut Fatima estime qu’il est impérieux que l’éducation électorale soit de mise au niveau de nos institutions scolaires pour préparer la relève à la tolérance mais aussi pour que les élections soient une occasion de fête et non de division après la publication des résultats. Il appartient aux autorités scolaires de veiller à la vulgarisation des textes légaux et réglementaires en matière électorale pour ce faire, a insisté Monsieur Jean Marie Elie KAMANGA.