MENU

‘’La Machine à voter ne change pas le vote de l’électeur’’, a déclaré un formateur des formateurs des journalistes des Radios communautaires



C’était à l’issue de l’expérimentation ce mercredi 07 février 2018 de cet outil de vote en faveur des formateurs des journalistes des radios communautaires, membres de la Fédération des radios de proximité du Congo (FRPC), réunis en atelier de renforcement des capacités en gestion de l’information électorale.

La préparation des futures élections en RDC nécessite que tous les congolais soient mieux informés du cadre légal du processus électoral, du calendrier électoral, des procédures de vote et de l’obligation qui leur est faite de se conformer aux  recommandations civiques pour assurer une participation citoyenne responsable.

D’où toute l’importance que la CENI accorde à l’atelier de renforcement des capacités des journalistes des radios communautaires dont les travaux, lancés le lundi 05 février 2018 par le Rapporteur de la CENI, se poursuivent à la galerie MAVUZI située dans la commune de Ngiri-Ngiri.

Pour la réussite du processus démocratique, il est crucial que toute la population soit informée et que personne ne se sente exclue. Or, dans les zones rurales en particulier, le risque est plus grand que l’information disponible soit parcellaire. Dans ces zones, les radios communautaires jouent un rôle essentiel dans la diffusion de l’information.

Pour que la population soit informée, il faut d’abord que les journalistes soient bien formés et informés sur le processus électoral notamment sur la Machine à voter.

C’est tout l’intérêt de la séance de ce jour consacrée essentiellement à la Machine à voter.

Après avoir suivi religieusement les explications sur la Machine à voter, les formateurs des formateurs, responsables de différents réseaux provinciaux des radios communautaires sont passés à la phase du vote assisté par la Machine à voter.

Après l’expérimentation, chaque responsable de réseau provincial des radios communautaires a livré ses impressions sur la Machine à voter :

‘’la Machine à voter offre plus de garanties de sécurité, de transparence et de fiabilité ; j’ai expérimenté la Machine à voter et je suis convaincu que mon vote ne sera jamais altéré car avec la Machine à voter, j’ai la possibilité de voir mes choix imprimés au verso de mon bulletin de vote pour les 3 scrutins prévus ; avec la Machine à voter, les procédures de vote restent les mêmes et plus rassurantes ; la confrontation des résultats issus du dépouillement et ceux automatiques de la Machine augmente la transparence ; la Machine à voter, c’est facile à comprendre ;…’’.

Support à voter qui facilite le vote de l’électeur, la Machine à voter est équipée d’une double batterie au Lithium incorporée de manière à garantir une autonomie en énergie, d’un écran tactile, d’un scanner et d’une imprimante intégrés que certains formateurs venus des provinces ont palpé pour la première fois ce jour. Cette machine permet à l’électeur d’exprimer son suffrage et d’imprimer instantanément le bulletin sécurisé avant de le déposer dans l’urne.

Pour rappel, l’atelier de renforcement des capacités des professionnels des médias de proximité est mis en œuvre par Free Press Unlimited en coopération avec la Fédération des Radios de Proximité du Congo (FRPC), une plate forme qui représente 11 réseaux de radios communautaires provinciales, qui à leur tour regroupent au total plus de 450 radios communautaires et associatives en RDC.

Avec ce projet qui s’étalera sur une durée de 10 mois, Free Press Unlimited veut contribuer à fournir aux citoyens congolais un accès à une information neutre et de qualité, qui leur permettra de participer aux prochaines élections sur la base d’informations fiables.