MENU

Lancement à Goma du niveau 2 de la cascade de formation des membres des Bureaux de Réception et Traitement des candidatures



Le Rapporteur Adjoint de la CENI, le Professeur Onésime KUKATULA FALASH a lancé officiellement ce mardi 12 juin 2018 à partir de Goma au Nord Kivu la formation des Membres des Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures (MBRTC).

Pour le lancement de l'opération de l'identification et de l'enrôlement des électeurs l'Assemblée plénière de la CENI avait choisi le Nord Ubangi. Aujourd'hui, c'est le Nord Kivu et précisément à Goma que le lancement officiel de la formation de tous les membres des Bureaux de Réception et Traitement des Candidatures sur l'ensemble du territoire national a eu lieu en la salle Emmaüs dans le quartier des volcans en plein centre ville de Goma.

Avant verte cérémonie, le Professeur Onésime KUKATULA FALASH s'est acquitté d'un devoir protocolaire d'aller présenter ses civilités au Numéro 1 de la Province du Nord Kivu, le Gouverneur Julien PALUKU.

Devant la presse nationale et locale venue l'interroger au sortir de cet entretien chaleureux, le Rapporteur Adjoint de la CENI a précisé que l'activité qui l'a amené à Goma s'inscrit dans la continuité de l'exécution du calendrier électoral de la CENI qui est donc prête à tenir les scrutins combinés présidentiel, législatifs national et provincial le 23 décembre 2018.

Le Rapporteur adjoint de la CENI a souligné que la formation qui va durer 7 jours concerne les juristes, informaticiens, logisticiens et les agents commis à la Réception et Traitement des candidatures.

Une douzaine de modules de formation permettra à ces membres des BRTC de répondre aux trois types de contentieux électoraux, à savoir les contentieux des listes, les contentieux des Candidatures et les contentieux des résultats. L'objectif de la formation est donc de minimiser le taux de contentieux et le taux de déperdition. Et le professeur Onésime KUKATULA FALASH de clôturer que la CENI insiste sur le professionnalisme de sorte que les candidats soient bien orientés dans la constitution et le dépôt de leurs dossiers et donc qu'il n'y ait pas des contestations.

Devant les participants à cette cascade de formation, le Rapporteur Adjoint a d'abord salué le travail abattu lors de l'étape de l'enrôlement des électeurs. C'est ainsi qu'il a exhorté tout un chacun à faire preuve du même dévouement afin qu'au final le résultat du travail dans les BRTC donne zéro contentieux et zéro déperdition.