MENU

Lancement de la formation sur l’opération de repérage des Bureaux de Vote et de Dépouillement sur toute l’étendue du territoire national



Dans un communiqué de presse rendu public le samedi 08 septembre, la Commission Electorale Nationale Indépendante a annoncé le démarrage d’une opération de grande envergure qui consiste à repérer les sites ou établissements devant abriter les bureaux de vote et de dépouillement lors des scrutins prévus le 23 décembre 2018. Durant cette opération, il sera également question, pour chaque démembrement de la CENI, d’identifier et de recruter le personnel opérationnel temporaire, d’afficher des listes provisoires des électeurs et de procéder au désengorgement des entrepôts.  

A Gbadolite dans la province du Nord Ubangi, c’est le Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI, M.  Blaise LIKONGO, qui a lancé l'atelier de formation des cadres du Secrétariat Exécutif Provincial (SEP) et des Chefs d’antennes (CA) ce 10 septembre 2018, conformément au chronogramme et aux orientations de la haute hiérarchie de la CENI.

Ici, les participants ont été tous invités au sens élevé de responsabilité et du patriotisme en privilégiant l'intérêt supérieur de la nation en lieu et place des intérêts privés et cela compte tenu de la sensibilité de l'opération en cours. A cette occasion, il leur a été rappelé l'obligation de résultat et le strict respect des procédures.

Au Secrétariat Exécutif Provincial de la CENI dans la province du Kwilu, le briefing des cadres du SEP et des Chefs d’antennes sur le recrutement, repérage et affichage des listes électorales provisoires a été effectué ce lundi 10 septembre. C’est M. Jean-Robert MUYENSE, Secrétaire Exécutif Provincial de la CENI Kwilu qui a procédé au lancement de cette formation.

Dans son mot d’orientation, le SEP Kwilu a demandé aux participants de suivre avec attention les enseignements prévus afin de mener à bien les opérations prévues dans le cadre des élections prévues le 23 décembre 2018. Si le repérage est mal fait et le recrutement organisé en violation de la procédure, il y aura des répercussions le jour du scrutin et nous serons tenus responsables, a-t-il souligné.

De son côté, Monsieur Blaise BOKEA, Gestionnaire de Pool et Cadre du SEN envoyé à Bandundu pour faciliter ce briefing, a demandé aux apprenants d’éviter les erreurs du passé qui nous rattrapent toujours, notamment : l’omission des électeurs, la grande distance séparant les Bureaux de vote et les résidences des électeurs, la délocalisation et la désorientation des électeurs, l’absence du matériel dans certains centres de vote. Il a terminé son mot en exhortant les responsables des démembrements de transmettre au quotidien le monitoring des activités à la hiérarchie et de communiquer sur toute activité faite. Une photo de famille a sanctionné la cérémonie d’ouverture.