MENU

Mot de circonstance du Vice-président de la CENI à la Cérémonie présentation du rapport de la fondation Westminster Foundation For Democracy



A l’occasion de la présentation du rapport des experts de Westminster Foundation For Democracy (Fondation Westerminster pour la Démocratie) sur la machine à voter, le Vice-président de la CENI, Norbert BASENGEZI KATINTIMA a rappelé que la Conférence Episcopale du Congo (CENCO) avait été la première à émettre le voeu de voir la machine à voter subir une étude. Spontanément, la CENI s’était montrée ouverte à cette exigence comme elle a accepté aussi sans hésitation l’audit du Fichier électoral.

Dès le mois d’avril, la CENI avait sollicité ladite étude et se félicite de l’offre de la Grande Bretagne garantie par son Ministre des affaires étrangères et facilitée par son Ambassade à Kinshasa. Les experts britanniques de Westminster fondation for Democracy sont donc venus à Kinshasa et ont travaillé sur la machine à voter.  Ce rapport présente des points forts et des recommandations surtout du côté sensibilisation et formation des témoins et observateurs des partis politiques et de la société civile. Ces recommandations sont déjà en grande partie en cours d’exécution par la CENI. Ce rapport est pour la CENI une contribution technique à exploiter.