MENU

Ouverture de la conférence générale annuelle du forum des commissions électorales de la SADC



Corneille Nangaa Yobeluo : Ces travaux sont une plus-value à l’expérience et à l’expertise en faveur des  différentes Commissions Electorales

Pour Corneille NANGAA YOBELUO, Président de la CENI-RD Congo, le choix de Kinshasa pour abriter la 19ème Conférence générale annuelle de l’ECF-SADC est à la fois une marque de confiance et de solidarité des Commissions Electorales sœurs envers la RD Congo, mais aussi de leur volonté claire d’accompagner son processus électoral.

Très heureux d’accueillir la 19ème Conférence générale annuelle du Forum des Commissions Electorales de la SADC, le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante de la République Démocratique du Congo, Corneille NANGAA YOBELUO a, d’entrée, considéré l’implication du Chef de l’Etat représenté par l’Honorable Président de l’Assemblée Nationale, M. Aubin MINAKU NDJALANDJOKO, comme un signe évident pour la réussite du processus électoral dans notre pays.

Evoquant le séminaire qui se tiendra en marge de la Conférence générale, le Président de la CENI estime que :

« les travaux apporteront une plus-value à l’expérience et à l’expertise des uns et des autres et permettront, non seulement de consolider nos liens et renforcer les consultations régulières entre nos Commissions, mais aussi solidifier la coopération dans laquelle nous sommes engagés à travers notre organisation régionale en vue de développer une véritable culture démocratique et des processus électoraux dynamiques ».

Par ailleurs, le Président Corneille NANGAA YOBELUO a tenu à saluer l’appui dont a toujours bénéficié la CENI/RDC aussi bien du Forum des Commissions Électorales de la SADC que de leurs États respectifs. En effet, depuis son adhésion à l’ECF-SADC en 2004, la RDC en a assumé la présidence en 2008 et la vice-présidence de 2010 à 2012. Elle est à ce jour membre du Comité Exécutif de ce forum. Elle a ainsi bénéficié de formations au profit de ses membres et de ses experts, de l’appui technique, logistique et financier (notamment de la République Sud-africaine et de la République d’Angola).

Mais par-delà ledit appui matériellement quantifiable, il y a surtout le fait que l’ECF-SADC constitue une famille électorale partageant les mêmes principes fondamentaux et la même volonté de promouvoir, dans la région, des élections crédibles, libres, justes et transparentes.

Dans son mot de circonstance, l’hôte de la 19ème Conférence générale a évoqué l’actualité électorale en RD Congo marquée notamment par le lancement de l’identification et de l’enrôlement des électeurs dans les deux provinces du Kasaï et du Kasaï Central ainsi que dans les territoires de Luilu et Kamiji. C’est dans ce cadre que le Numéro 1 de l’organe en charge des élections en RD Congo a rappelé les péripéties du processus de la révision du fichier électoral qui a vu la CENI être victime non seulement d’actes de violence mais surtout de destruction des bâtiments et la perte en vie humaine au sein de son personnel.

Corneille NANGAA YOBELUO a également mis en avant le schéma critique qui va suivre la clôture des opérations de l’identification et de l’enrôlement des électeurs à savoir :

« la centralisation, la consolidation et le traitement des données des électeurs, la CENI aura doté le pays d’un fichier fiable, conforme aux standards internationaux, condition essentielle à la poursuite du reste du processus électoral. Suivront ensuite l’adoption de la loi sur la répartition des sièges, la convocation de l’électorat (avec l’appel à candidature) ; la commande, la production et le déploiement de matériels tant sensibles que non-sensibles ; l’identification, recrutement et formation de plus ou moins 670.000 agents de Bureaux de vote ; et scrutins, ramassage et agrégation des résultats, contentieux électoral et installation des nouvelles institutions ».

Toutes ces activités seront déclinées dans le calendrier que la CENI s’emploie à publier sous peu, après les différentes évaluations en cours.

Rappelons que dans leurs différentes allocutions qui ont suivies celle du Président de la CENI RDC, l’Honorable Justice Rita MAKARAU, Présidente de la Commission Electorale du Zimbabwe et Présidente de l’ECF-SADC ainsi que Madame Notemba TJIPUEJA, Présidente de la Commission Electorale de Namibie et Secrétaire Exécutif de l’ECF-SADC ont, tour à tour salué la collaboration et les franches échanges d’expériences qui ont toujours prévalu entre les différentes commissions électorales. Elles ont également rappelé les objectifs de l’ECF- SADC tout en encourageant la CENI RDC, organisatrice des présentes assises en vue de la réussite du processus électoral en cours.