MENU

Processus électoral : Echanges d’informations entre la CENI et la synergie des femmes des confessions religieuses « S.F.C.R »



Madame Elodie NTAMUZINDA W’IGULU, membre de l’Assemblée plénière de la CENI a présidé, le mardi 03 Octobre 2017, en la salle Kawsar de la Communauté islamique au Congo, en sigle «COMICO »,  une réunion avec les femmes des confessions religieuses dont le thème était :  ‘’la restitution de la matinée sur le processus électoral, défis et enjeux pour les élections libres et apaisées en République Démocratique du Congo’’.

Madame Elodie NTAMUZINDA W’IGULU, membre de l’Assemblée plénière de la CENI entourée de l’Imam Abdallah MBAKITA, membre de la Communauté islamique en RD Congo a échangé avec les femmes des confessions religieuses dans la salle Kawsar de la Communauté islamique au Congo venues s’enquérir de la restitution sur le processus électoral. Une occasion propice pour Madame Elodie NTAMUZINDA de faire le point sur l’état des lieux du processus électoral en RD Congo et de présenter, d’une manière détaillée, les avancées remarquables de l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs dans les 24 provinces qui ont fini l’enrôlement et dans les deux provinces où l’opération est en cours.

De Prima bord, Monsieur Aboubacar OMENGELO KITOKO, modérateur de la rencontre a exprimé ses remerciements à Madame Elodie NTAMUZINDA ainsi qu’à toutes les participantes pour avoir répondu favorablement à l’invitation de la synergie des femmes des confessions religieuses.

La rencontre s‘est focalisée sur trois points à savoir : le mot de bienvenu de Madame Myriam BILOLO, Vice-présidente des femmes musulmanes, le mot de circonstance de Maître DJUMA KATUMBA, Secrétaire National de la Communauté islamique en RD Congo et l’intervention de Madame Elodie NTAMUZINDA W’IGULU.

Dans son mot de bienvenu, Madame Mariam BILOLO a remercié, Madame Elodie NTAMUSINDA W’IGULU pour sa présence à cette matinée d’échanges d’informations sur le processus électoral afin de faire la restitution sur l’évolution du processus électoral et de présenter les défis et enjeux pour les élections libres et apaisées. Un tel exercice permettra aux femmes des confessions religieuses d’avoir des informations de façon détaillée sur les avancées du processus électoral en RD Congo. L’autonomisation n’est rien d’autre que de connaitre son idéal, ses valeurs, soi-même, savoir ses limites, être capable de gérer.

Prenant la parole pour son mot de circonstance, le Secrétaire national de la Communauté islamique, Monsieur DJUMA a remercié Madame Elodie, les femmes musulmans et celles des autres confessions religieuses pour leur mise en commun des projets de développement qui auront pour but d’améliorer les connaissances des femmes sur le processus électoral. Ce qui les rendra plus compétitives. Il a mis en exergue la pertinence des thématiques élaborées qui permettront aux réseaux des femmes à travailler en consortium qui regroupe les réseaux des femmes.

Madame Elodie NTAMUZINDA a, à son tour, exprimé ses remerciements aux femmes des confessions religieuses ainsi que les salutations du Président de la Commission Electorale Indépendante et des membres de l’Assemblée plénière. Elle a, à cette occasion, présenté les défis et enjeux du processus électoral ainsi que l’état des lieux de l’opération de la révision du fichier électoral qui se poursuit dans les provinces du Kasaï, Kasaï Central et dans les territoires de Kamiji et Luilu en province de la Lomami. Concernant le calendrier électoral, Madame Elodie, se référant à l’Accord du 31 décembre 2016, a fait savoir qu’il faudra d’abord une évaluation entre le Gouvernement, la CENI et le CNSA. C’est seulement après cet exercice qu’il y aura un calendrier qui reprendra toutes les élections.

Au sujet de l’autonomisation économique et politique de la femme une mise en commun des projets de développement a été faite pour permettre une amélioration des connaissances des femmes et les rendre ainsi plus compétitives. Cinq thématiques ont été élaborées pour permettre aux réseaux des femmes de travailler en consortium subdivisé en trois thématiques (élevage, pêche, gestion des déchets) et deux autres thématiques transversales dont la bonne gouvernance et genre-élection. Madame Elodie a invité les femmes à faire le lobbying et le plaidoyer auprès des décideurs. Elle a invité les femmes à ne pas croiser les bras mais plutôt à travailler avec les moyens de bord pour relever les défis.

Les préoccupations des femmes des confessions religieuses ont porté essentiellement sur l’accord de la Saint sylvestre, les dispositions pour la date du 31 Décembre 2017, la sensibilisation sur le processus électoral, la formation sur la machine à voter.